Vous êtes ici : RFRC > Projets

Projets

Description du module de recherche de projets

Recherche de compétences

Rechercher un membre suivant ses compétences.

Projets de recherche

Nom du projet de recherche Projet SAO POLO
Description

Sous l’effet conjugué du changement climatique et de la croissance de la population en
bord de mer, la grande majorité des zones et des villes côtières vont voir leur
vulnérabilité aux phénomènes naturels augmenter dans les années et décennies à
venir. De surcroît, cette tendance sera aggravée par une multiplication des dommages
sur les ouvrages de protection du littoral et des ports maritimes. L’étude vise à définir
des stratégies de réduction de la vulnérabilité de ces zones à risque, notamment par
l’’adaptation des ouvrages, et à proposer des techniques de renforcement optimisé de
ces structures de protection contre l’action marine.
Avec la remontée du niveau marin, ce sont des centaines de kilomètres d’ouvrages de
protection qui vont se trouver exposés à des houles d’intensité supérieure à celle de
dimensionnement, notamment toutes les structures implantées par petits fonds où c’est
la profondeur qui conditionne l’amplitude maximale des vagues du fait du déferlement.
De plus, un accroissement du niveau de plan d’eau associé à des houles d’intensité
accrue va conduire à des franchissements bien supérieurs à ceux prévus lors de la
conception de l’ouvrage. Ainsi, de multiples parties de l’ouvrage risquent de pâtir de
l’élévation du niveau marin. L’élévation du niveau de la mer entraînera donc
immanquablement des problèmes en termes de fonctionnement, de stabilité des
ouvrages de protection, de sécurité des biens et des personnes.
Le décideur se trouvera confronté au choix entre plusieurs options. Il pourra être tenté
de se contenter d’intensifier la maintenance de son ouvrage sans en changer les
caractéristiques, mais sans doute au prix de restrictions d’utilisation des zones
protégées et d’une diminution du niveau de sécurité. Une autre possibilité consiste à
adapter les caractéristiques de l’ouvrage à la variation des conditions hydrauliques le
sollicitant, en opérant des renforcements de structures et en modifiant sa géométrie
extérieure. Enfin, la pertinence de la poursuite du maintien de l’ouvrage et du type
d’utilisation des zones qu’il protège pourrait, dans certains cas, être remise en cause.
L’étude vise à donner aux décideurs économiques ou politiques un système cohérent
d’outils techniques leur permettant d’orienter leur stratégie d’adaptation, en priorité au
niveau des ouvrages de protection, mais aussi et le cas échéant sur l’aménagement
durable de la zone littorale. L’élaboration de propositions techniques de modifications
de structures en mentionnant leurs limites d’utilisation en fonction de l’exploitation ou
de l’occupation des zones protégées constitue une part essentielle de l’étude.
L’étude à réaliser comprendra notamment la réalisation d’un guide méthodologique
décrivant la série des procédures à engager en terme d’études à mener ainsi qu’un
catalogue de solutions type de renforcement pour toute une série d’ouvrages standards
(digues, jetées, perrés) dont l’absence de traitement conduirait à la ruine progressive
sinon à un entretien prohibitif.
L’analyse inclura de plus une évaluation sur les sites pilote des impacts et des
dommages potentiels sur les zones vulnérables du territoire littoral pour les différentes
stratégies envisageables, et permettra notamment de comparer le coût d’intervention
sur les ouvrages au regard du coût du dommage socio-économique en cas de non
intervention.

Nom du programme Programme GICC
Partenaires EDF, CETMEF, Université du Havre, UTC, SOFRAMARP
Date de début du projet 01/01/2010
Date de fin 31/12/2011
Budget total
Subvention obtenue
Coordinateur du projet Philippe Sergent
Site web

Revenir